Aller directement au contenu
voicilaFINLANDE

Culture

L’irrésistible tango finlandais

Par Wif Stenger, février 2013

Photo: Johanna Tirronen
Tango-orkesteri Unto, orchestre de tango finlandais, musique, FinlandeDu nordique et du bon : les membres du Tango-orkesteri Unto sont le bassiste Hannu Rantanen (à g.), le violoniste Mauno Järvelä, la chanteuse Pirjo Aittomäki, le pianiste Timo Alakotila, l’accordéoniste Johanna Juhola et le guitariste Petri Hakala.

Cela fait aujourd’hui plus de cent ans que la Finlande vibre et danse aux sons d’un tango qui n’hésite pas à se décliner « à la finlandaise » à travers des compositions et interprétations totalement originales : en témoigne le succès de l’orchestre Tango-orkesteri Unto, célèbre pour ses morceaux qui offrent une synthèse entre tango classique, danse contemporaine, tradition populaire et paroles chargées de sens.

Le premier tango typiquement finlandais fut joué le 7 février 1913 sur la scène du Théâtre Apollo d’Helsinki, situé dans un immeuble de l’Esplanade abritant aujourd’hui le ministère finlandais de la Justice. Depuis cette date, le tango est véritablement devenu une institution nationale dans le pays.

Un siècle après cette première, la tradition du tango finlandais est aujourd’hui incarnée avec une élégance certaine par le Tango-orkesteri Unto, un ensemble composé de six musiciens professionnels chevronnés, tous issus d’horizons musicaux différents et dotés d’un CV et de références à peu près aussi longs que l’Esplanade. L’orchestre fête en 2013 le 15ème anniversaire de sa création.

Toutes les nuances de la sensibilité

Photo: Sinimaaria Kangas
Click to enlarge
La chanteuse Pirjo Aittamäki (à g.) et le pianiste et arrangeur Timo Alakotila et leurs quatre collègues font du Tango-orkesteri Unto l’un des groupes de tango les plus talentueux qui soient.

« Ça fait déjà 15 ans ? Pas possible ! », s’exclame sur un ton enjoué Pirjo Aittomäki, la chanteuse de l’orchestre, que nous rencontrons autour d’un express à la cafétéria du Helsinki Music Centre. « Je me souviens de notre premier concert, à l’Exposition internationale de Lisbonne en 1998. Après notre passage sur scène, un Portugais est venu me trouver pour me dire qu’il n’avait jamais entendu interpréter de musique de façon plus sentimentale », nous confie-t-elle.

Depuis, l’orchestre a fait la conquête du public de nombreux pays d’Europe, sortant également deux albums produits par le label britannique ARC Music avant qu’un troisième ne soit enregistré cet été. Le succès de l’Unto a été tel que le groupe vise désormais un tout nouveau public : pour la première fois, des concerts du groupe sont programmés aux Etats-Unis.

Timo Alakotila, le pianiste et arrangeur de l’orchestre, par ailleurs enseignant à l’Académie Sibelius, n’en sera pas à sa première visite dans le Nouveau Monde : cet homme qui s’exprime d’une voix douce a déjà fait plusieurs tournées aux Etats-Unis avec les groupes de musique folk finlandais JPP et Troka, où jouaient respectivement Mauno Järvelä, aujourd’hui violoniste de l’Unto, et Johanna Juhola, devenue l’accordéoniste de l’orchestre de tango. Tout juste deux semaines avant le premier concert de l’Unto, le groupe Troka s’était d’ailleurs produit d’une façon très enlevée dans une émission de radio légendaire aux Etats-Unis nommée A Prairie Home Companion, diffusée depuis le Minnesota sous la houlette de l’animateur radio Garrison Keillor.

Entre la création de l’Unto et aujourd’hui, Aittomäki a également fait des tournées mondiales avec le groupe choral de pop britannique Adiemus ; elle a aussi participé à des comédies musicales comme Les Misérables. Du fait de ce parcours diversifié, elle sait s’y prendre pour interpréter tel ou tel morceau avec toute l’effusion souhaitable, mais aussi pour donner à son interprétation une tonalité intimiste et faire entrer le public dans une sorte de parenthèse de temps suspendu le temps de sa chanson.

La maîtrise d’une palette englobant l’ensemble des expressions de la sensibilité est de toute évidence essentielle pour l’interprétation du vaste répertoire qui est celui de l’Unto, où les grands classiques du tango finlandais côtoient des morceaux emblématiques du tango des origines revisités par l’Unto dans un esprit résolument 21ème siècle.

Des mélodies intemporelles

Photo: Lehtikuva
Click to enlarge
Le Tango-orkesteri Unto a été baptisé ainsi en l’honneur d’Unto Mononen, un compositeur qui a connu le succès vers le milieu du 20ème siècle, en plein âge d’or du tango finlandais.

L’âge d’or du tango finlandais, soit la période courant des années 1940 à la fin des années 60, avait été dominé par les compositeurs Toivo Kärki et Unto Mononen, le prénom de ce dernier ayant d’ailleurs donné son nom au Tango-orkesteri Unto.

« Dès le début, nous avons interprété des tangos traditionnels, mais en leur donnant un son contemporain », nous explique Alakotila. « Une bonne chanson traverse facilement les décennies, et elle se prêtera aussi à une interprétation dans des styles très différents. Mononen et Kärki ont tous deux composé des mélodies intemporelles qui atteignent au minimum le niveau des classiques du tango argentin. Dans ces morceaux, la passion comme la mélancolie passent vraiment la rampe. »

L’Unto est connu pour interpréter son répertoire dans un style élégant et épuré, et aussi en faisant appel exclusivement à des instruments acoustiques, si bien que la différence est sensible par rapport à ce qui se fait au Festival du tango de Seinäjoki ou sur les bateaux de croisière qui assurent la traversée entre la Finlande et les pays baltes, où l’on peut entendre un style de tango plus lisse, voire quelque peu commercial.

Les tangos que joue l’Unto se veulent aussi plus littéraires, avec des paroles souvent signées de poètes finlandais modernes ou contemporains.

« Cela ne veut toutefois pas dire que je considère ce que nous faisons somme de l’art », précise Aittomäki. « Les paroles de ces poèmes sont souvent très sobres, mais elles apportent un petit quelque chose en plus ; sans forcément prétendre que nos morceaux y gagnent en profondeur, il y a quand même une différence entre les mots du langage poétique et les paroles standard qui reviennent de façon récurrente dans les tubes de la musique pop. »

Une musique qui invite à participer

Photo: Riku Isohella/Lehtikuva
Click to enlarge
Un concert du Tango-orkesteri Unto peut donner l’envie irrépressible de battre la mesure, de taper du pied... ou même de danser.

La musique de l’Unto doit évidemment énormément aux six musiciens virtuoses qui composent l’orchestre, tous aujourd’hui parvenus au sommet de leur talent et qui comptent parmi les meilleurs professionnels de la scène musicale finlandaise tous genres confondus.

Quelle est donc la clé du succès de l’orchestre ? Les musiciens de l’Unto ont-ils une recette secrète ? La réponse à ces questions tient peut-être au fait que l’orchestre ne compte pas de batterie.

« L’absence de batterie nous donne un rapport beaucoup plus souple au rythme », formule Aittomäki. « C’est cela qui insuffle à notre tango une touche plus passionnée, alors que la plupart des musiciens qui jouent du tango finlandais de façon plus conventionnelle exécutent leurs morceaux d’une façon souvent assez carrée, voire à la limite un peu plus rigide que nous. »

Plutôt que sur la batterie, la musique de l’Unto repose sur le rythme syncopé qu’assurent le bassiste Hannu Rantanen, par ailleurs membre du groupe de world music Värttinä, et le guitariste et mandoliniste Petri Hakala, qui a joué de longues années dans plusieurs groupes connus de folk finlandais, mais aussi irlandais et américain.

« Il est rare que le public danse dans nos concerts, même si bien entendu nous n’avons rien contre ! », ajoute Alakotila. « Nos morceaux sont peut-être plus adaptés à l’esprit du concert. »

Il n’en est pas moins vrai que cette musique est si suggestive et entraînante que bien souvent, le public se surprend à battre la mesure et à taper du pied en l’entendant, ravi de céder à l’âme passionnée du tango finlandais.

Le Tango-orkesteri Unto en concert

Le 28 juilletà Nuremberg,
Allemagne
Festival Bardentreffen (lien en anglais)
Le 14 septembreà Tampere, FinlandeWorld of Tango Festival

 

Liens (en anglais)

Le Tango-orkesteri Unto
Le Tango-orkesteri Unto sur Myspace
Le Tango-orkesteri Unto sur Youtube

Bookmark and Share

Rate this article:

average: 0 / total: 0

© 1995 - 2014, voicilaFINLANDE
Publié par Finland Promotion Board
Produit par le Ministère des Affaires Etrangères de Finlande, département communication et culture, et l’Ambassade de Finlande à Paris