Aller directement au contenu
voicilaFINLANDE

Vie & société

Ski de fond à volonté en Finlande

Par Anthony Shaw, février 2013

Photo: Leena Liukkonen/Lehtikuva
mode du ski de fond, skating, concours Finlandia, Lahti, jeunes citadins, skieurs, Helsinki, FinlandeLe ski de fond, une passion finlandaise : tous les ans en février, près de 6000 skieurs participent au concours Finlandia, une compétition qui se déroule sur 50 km depuis 1973.

La Finlande n’est pas seulement le pays aux 188.000 lacs, mais une destination privilégiée pour le ski : l’hiver, des milliers de kilomètres de pistes de ski s’entrecroisent partout dans le pays. Fort d’une longue tradition, le ski de fond y demeure très pratiqué. Ce succès est dû en partie aux jeunes citadins qui adoptent toujours plus nombreux ce sport, séduits à la fois par une grande accessibilité et le faible investissement financier nécessaire.

C’est en Scandinavie que fut inventé le ski de fond, une pratique dont l’origine remonterait à environ 5000 ans selon la Fédération internationale de ski. C’est à la fois une activité sportive très complète et un loisir permettant de découvrir les nombreux panoramas et paysages immaculés qu’a à offrir la nature finlandaise, pour reprendre plus ou moins la formulation qu’on trouve dans les guides touristiques consacrés au pays.

Photo: Antti Aimo-Koivisto/Lehtikuva
Click to enlarge
Peu avant le coucher du soleil, un skieur traverse un lac gelé sur fond de silhouettes d’immeubles.

Dans le temps, les skis étaient faits en bois massif et pesaient plus lourd qu’aujourd’hui. Par la suite, le bois a progressivement cédé la place aux différents matériaux synthétiques qui ont commencé à s’imposer dans les années 1970. Parallèlement, la technique de ski s’est elle aussi développée. C’est ainsi qu’on attribue généralement à Pauli Siitonen, vainqueur en 1973 de la célèbre course de ski de fond suédoise Vasaloppet, la paternité de la technique dite du « skating », où le skieur sort de la piste tracée par les dameuses pour pousser alternativement sur chaque jambe en marquant un angle avec ses skis, au lieu de s’en tenir à la technique traditionnelle consistant à garder ses skis parallèles dans le sens du déplacement.

L’Américain Bill Koch popularisa finalement ce nouveau style en gagnant la Coupe du monde de ski de fond lors de la saison 1982. L’irruption de cette nouvelle technique fit d’abord beaucoup de remous au sein du monde du ski, ce qui n’empêcha pas le ski de fond ainsi pratiqué d’être bientôt reconnu comme le moyen de déplacement non motorisé le plus rapide existant à ce jour pour avancer sur terrain plat dans la neige.

Le passage à un style différent imposa aux skieurs de haut niveau à la fois un nouveau type d’équipement et une phase d’apprentissage incontournable. En effet, le skating implique que le skieur positionne ses skis pour former un angle ouvert en « V », ceci s’accompagnant d’une poussée simultanée des bras destinée à accentuer encore la vitesse. De nombreux jeunes skieurs ont trouvé commode de commencer directement par le skating, d’autant que dans un pays comme la Finlande beaucoup de gens maîtrisent déjà depuis l’enfance les mouvements du patinage sur glace.

Le ski, phénomène urbain

Malgré l’actuel ralentissement économique, le développement des zones urbaines n’a guère tendance à ralentir en Finlande, si bien qu’il existe aujourd’hui au sein du pays une importante population tant de Finlandais que d’étrangers ayant migré récemment vers les villes : ce sont justement ces jeunes citadins qui deviennent de fervents adeptes de l’activité sportive bon marché qu’est essentiellement le ski de fond.

Photo: Visit Finland
Click to enlarge
Certains diront peut-être que ce skieur a quelque chose d’un extra-terrestre, mais le look n’est pas essentiel pour qui a découvert l’incomparable plaisir d’évoluer au milieu des paysages hivernaux de la Finlande.

Antony Starr, un étudiant inscrit à l’Université d’Helsinki, a grandi dans une famille où tout le monde faisait du ski ; aujourd’hui, il considère ce sport comme une bonne alternative au jogging en hiver : « Helsinki est un excellent endroit pour skier », dit-il. « Il y a trois ou quatre parcours autour de mon quartier de Viikki (une banlieue d’Helsinki). J’essaie de faire 10 à 12 km à chaque fois que je sors, mais cela dépend de la météo, et aussi de mon emploi du temps. »

« Personnellement, je me fixe comme limite une température de -10° C ; cela dit, une fois que vous êtes échauffé, même une température plus basse que celle-là ne vous semble pas trop glaciale. »

La course de ski de fond Finlandia, ou Finlandia-hiihto, l’événement de ski grand public le plus prestigieux du pays, a attiré près de 6000 skieurs en 2012, avant de fêter son 40ème anniversaire cette année. Organisée à Lahti, une ville de Finlande du Sud, cette course est depuis des années une date à ne pas manquer dans l’agenda de tout skieur finlandais patenté ; elle emprunte en partie le tracé d’un circuit de compétition long-cours olympique, attirant chaque année des centaines de participants étrangers. La plupart des concurrents couvrent les 50 km du parcours du Finlandia-hiihto en ayant recours à la désormais fameuse technique du skating.

Une fois bien maîtrisée, cette technique du skating assure au skieur en relativement bonne condition physique d’abattre dans les 10 à 12 kilomètres de l’heure dans les moments d’une course où il progresse de façon soutenue. Comme on peut s’y attendre, les pros réussissent même à améliorer sensiblement ces performances : c’est ainsi que les vainqueurs de la course Finlandia arrivent à bout du parcours en à peu près 2 heures 20 minutes. Aujourd’hui, les tenants du ski de fond traditionnel, avec leur technique consistant à garder leurs skis bien alignés droit devant eux, se voient allègrement devancés par des athlètes aux corps bodybuildés et bien moulés dans des combinaisons flashy, qui avancent à une vitesse impressionnante sur le terrain.

Cette nouvelle génération de champions en puissance ne se laisse pas déconcentrer par le fait que les grosses lunettes spéciales qu’ils portent ainsi que leurs bâtons longs et fins comme des pattes d’insecte leur donnent vaguement un air d’arachnide high-tech échappé d’un film de science-fiction. Pour eux, seul compte l’incomparable plaisir de progresser dans la neige avec la plus grande fluidité possible.

À découvrir aussi sur voicilaFINLANDE

L'hiver en Finlande : Comment en profiter pleinement

Liens

Course Finlandia (en anglais)
Pistes de ski de fond à Helsinki (localisation et distances, en anglais)
Carte des pistes de ski de fond d’Helsinki (avec état du manteau neigeux, en anglais)

Bookmark and Share

Rate this article:

average: 0 / total: 0

© 1995 – 2014, thisisFINLAND
Published by the Finland Promotion Board
Produced by the Ministry for Foreign Affairs, Department for Communications and Culture