Aller directement au contenu
voicilaFINLANDE

Vie & société

Tous les chemins mènent aux Angry Birds

Par Carina Chela, janvier 2013

Photo: Jean Michel Boesch
Angry Birds, Rovio Entertainment, design, immigrés, industrie finlandaise des jeux, FinlandeLes concepteurs graphiques Wensi Zhai (à g.), de Chine, et Miguel Moreno, d’Espagne, ont choisi de vivre en Finlande : ils y travaillent aujourd’hui chez Rovio, la société à l’origine du succès prodigieux des Angry Birds.

Tout peut arriver quand on tombe amoureux du design finlandais au point de ne plus pouvoir s’en passer… comme par exemple, se retrouver à travailler en Finlande pour l’industrie des jeux vidéo mobiles, domaine où la Finlande se situe à la pointe du progrès.

Quand Wensi Zhai eut pour la première fois entre ses mains un livre sur la Finlande, elle était étudiante en licence à l’Académie centrale des beaux-arts de Chine. A l’instant même, elle prit conscience de l’endroit du monde où elle avait envie d’aller.

« Ce livre m’a fait forte impression », explique Zhai. Après l’avoir lu, elle se mit à la recherche de renseignements sur ses possibilités de s’expatrier en Finlande. « Les illustrations du livre présentaient des exemples du design finlandais qui me parlaient. J’ai donc voulu en savoir plus sur le design finlandais, comme sur le mode de vie et les paysages et les ressources naturelles de ce pays. Si j’ai un coup de cœur pour quelque chose, c’est comme si je ne voyais plus rien d’autre autour de moi. »

L’histoire de Miguel Moreno, un ami et collègue espagnol de Zhai, est quelque peu différente, même si elle présente quelques points communs. La première visite de Moreno en Finlande était en rapport avec une certaine « jeune fille blonde aux yeux verts », ce qui n’empêcha pas le jeune homme de tomber également amoureux des formes minimalistes qui caractérisent le design et l’art finlandais.

« Je ne comprends pas pourquoi des designers comme Eero Aarnio ou des architectes comme Alvar Aalto ou Eero Saarinen ne sont pas plus connus à l’extérieur de la Finlande », s’étonne Moreno. Il entreprit bientôt d’envoyer des CV en Finlande, puis un jour il mit fin à l’activité du studio d’animation qu’il avait monté à Barcelone.

Un travail avec des oiseaux et des cochons

Photo: © Rovio
Click to enlarge
Le jeu Bad Piggies est dérivé des Angry Birds : ici, les vilains cochons font irruption pour semer la panique…

Zhai parvint à réaliser son projet en 2008, année où elle fut admise dans le cadre d’un échange universitaire à l’Université des Arts et du Design d’Helsinki, aujourd’hui rattachée à l’Université Aalto. A présent, Zhai et Moreno travaillent tous deux chez Rovio Entertainment, la société de jeux mobiles finlandaise conceptrice des Angry Birds et des Bad Piggies : Zhai y est employée en tant que conceptrice graphique junior, tandis que Moreno est responsable au sein de cette firme de la conception des personnages principaux des jeux.

« La Finlande est un pays idéal du point de vue professionnel, en particulier dans le domaine de l’image et des technologies nouvelles », nous explique Moreno, qui démarra sa collaboration avec Rovio alors que les Angry Birds n’avaient pas encore réalisé leur percée et que la société n’était pas encore l’acteur majeur de son secteur qu’elle est devenue aujourd’hui. « La Finlande est un pays fait pour les gens qui ont envie d’entreprendre », ajoute l’Espagnol.

Rovio est connue pour le haut degré de satisfaction qui règne parmi ses salariés, un état d’esprit qu’entretient l’entreprise en donnant toute liberté à ses équipes de s’exprimer de la façon la plus innovante. « Je trouve formidable qu’on me donne la possibilité d’agir à différents niveaux : non seulement je crée de nouveaux personnages, mais je suis appelé à me prononcer sur le marketing des jeux ou à concevoir des idées de nouveaux jeux », commente Moreno. « Et par-dessus le marché, on me paie pour ça ! »

Pour Zhai, c’est l’environnement de travail qui est l’élément déterminant, sans compter qu’en Finlande, « les créatifs sont vraiment très respectés tant par les clients que par leurs collègues, et que le design, pris dans son acception la plus générale, est d’une très haute tenue. » Aujourd’hui chargée de concevoir les illustrations d’un livre pour Rovio, elle indique par ailleurs que tout particulièrement dans un domaine d’activité où l’on a tendance à attendre du concepteur que celui-ci « fasse plaisir au client », la notion de respect revêt une importance essentielle.

Une inspiration qui vient aussi des gens

Photo: © Rovio
Click to enlarge
Même si les jeux inspirés par le cinéma ont souvent moins la cote auprès des joueurs, le très populaire Angry Birds Star Wars fait exception à la règle.

Après nous avoir expliqué à quel point le design comptait pour elle, Zhai souhaite évoquer ses sources d’inspiration : « En Finlande, le design est partie intégrante quasiment du moindre objet, qu’il s’agisse d’une tasse à café dans une cafétéria ou d’une lampe dans un restaurant. Je vois tout cela, et ça m’inspire. Vivre dans un tel environnement me donne le sentiment d’une libération de ma propre créativité, que ce soit à mon bureau ou en dehors de mon travail. »

Zhai observe aussi que les articles de certaines marques de design finlandaises se distinguent par des couleurs tout à la fois vives et apaisantes. Elle cite à cet égard l’exemple de Marimekko, qui a réussi à garder son identité typiquement finlandaise tout en attirant des clients du monde entier qui sont devenus des inconditionnels de la marque : « Ça, c’est le signe d’un design réussi. »

L’autre source d’inspiration que cite la professionnelle chinoise n’est autre que les Finlandais eux-mêmes : « En Finlande, l’une des valeurs essentielles est le sérieux et la fiabilité, ce qui veut dire que la plupart des gens appliquent une éthique professionnelle stricte, et qu’ils ont une attitude responsable dans leur travail. J’apprécie cette rectitude des Finlandais, d’autant qu’elle facilite le travail. »

Tout aussi enthousiaste, Miguel Moreno mentionne quant à lui l’inspiration qui lui est apportée par ses collègues : « Chez Rovio, je suis conscient du luxe dont je dispose de travailler aux côtés de créatifs de haut niveau, et c’est cela qui m’enrichit jour après jour ! »

Comment pourrait-il d’ailleurs en être autrement dans une société regorgeant de talents au sein de ses équipes de concepteurs d’animations et de jeux, tous plus passionnés les uns que les autres par leur travail ? Même les jeux inspirés par le cinéma, genre parfois un peu boudé par les joueurs, contribuent à la success story de la société, comme l’indique le bon accueil public réservé au jeu Angry Birds Star Wars.

Avec le succès de leurs cochons et de leurs oiseaux qui surgissent à toute vitesse, il ne serait pas bien étonnant que les effectifs de Rovio ne se soient pas étoffés ne serait-ce que d’ici un an : la société est en effet en passe de devenir un véritable empire, d’autant qu’elle a annoncé récemment la réalisation de son premier long-métrage en 3D, dont la sortie est prévue pour l’été 2016. A noter que le producteur de ce film sera John Cohen, dont les productions récentes comptent notamment la comédie en 3D Despicable Me (Moi, Moche et Méchant en France).

Que dire d’autre dans ces conditions aux oiseaux de Rovio que leur souhaiter bon vent et bon vol ?

 

Bookmark and Share

Rate this article:

average: 0 / total: 0

© 1995 – 2014, thisisFINLAND
Published by the Finland Promotion Board
Produced by the Ministry for Foreign Affairs, Department for Communications and Culture